Tomodensitométrie (scanner)

173

Définition:

La tomodensitométrie, également appelé scanner est une technique d’imagerie médicale permettant d’observer et d’étudier les organes du corps humain. Il consiste à mesurer l’absorption des rayons X par les tissus. Des coupes fines sont réalisées par balayage d’un faisceau de rayons X permettant de déterminer avec précision la localisation de l’étendue d’une lésion. La machine est constituée d’un anneau contenant l’émetteur et le récepteur de rayons X tournant autour du patient allongé. Les rayons traversent les tissus en fonction de leur densité. Le scanner nécessite souvent l’utilisation d’un produit de contraste permettant de mieux distinguer les contrastes des tissus.

Avantages:

  • résolution en densité supérieure à la radiographie standard
  • donne des informations très précises sur les tissus étudiés
  • permet de distinguer des anomalies non visibles aux radiographies standards ou à l’échographie
  • permet de découper en tranches le tissus étudiés et de le reconstruire en 3D
  • rapide et indolore

Inconvénients:

  • exposition à des rayons X à faible dose
  • utilisation fréquente à des produits de contraste
  • prémédication sédative chez les patients très agités non coopératifs

Indications:

  • évolution des tumeurs
  • céphalées violentes, brutales
  • anévrysme
  • malformation cérébrale
  • douleurs de dos, articulations, thorax, bassin
  • polytraumatisme
  • pathologies cardiaques, des artères, des organes, du cerveau
  • infections
  • hémorragies
  • kystes

 

Contre-indications:

  • insuffisance rénale
  • allergie au produit de contraste
  • grossesse
  • allaitement
  • certains types de médicaments

Technique de l’examen:

  • dure entre 15 et 30 minutes
  • souvent nécessaire d’être à jeun
  • injection du produit de contraste si cela est nécessaire (amélioration de la lisibilité des clichés)
  • utilisation des rayons X en déplaçant la table à l’intérieur du tunnel
  • le médecin demande au patient de rester immobile et de couper sa respiration quelques instants
  • données traitées par un ordinateur, puis converties en images de type « coupe » (0,4 à 10 millimètres par « tranche »)
  • reconstruction volumique en 3D

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.