Technique de désencombrement

2 553

Le drainage autogène:

  • patient en position assise
  • inspirations et expirations lentes, contrôlées
  • apprendre au patient à placer ses mains sur son thorax et utiliser cette technique tout seul
  • commence dans le volume de réserve expiratoire pour mobiliser les sécrétions
  • puis se dirige vers le volume de réserve inspiratoire pour les évacuer

ELTGO, ELTGOL:

  • Expiration Lente Totale à Glotte Ouverte (Latéral)
  • technique active ou activo-passive
  • patient doit expirer lentement jusqu’au volume de réserve
  • ELTGOL: patient en décubitus latéral avec poumon encombré en appui sur la table (infralatéral)
  • le kiné place ses mains sur la cage thoracique du patient et accompagne le mouvement de la respiration et exagérant celui-ci
  • un petit tube peut être mis dans la bouche du patient pour lui permettre de garde la glotte ouverte
  • essentiellement chez encombrements bronchiques moyens

ELPr:

  • Expiration Lente Prolongée
  • correspond à l’ELTGO chez le nourrisson
  • provoquer une déflation pulmonaire sans collapsus bronchique
  • pression sur le thorax en fin d’expiration de repos
  • contre-indiquée en cas de fragilité thoracique, malformation cardiaque ou de syndrome abdominal

Le drainage postural:

  • utilisation de la pesanteur
  • verticaliser le plus possible les troncs bronchiques à drainer
  • d’autres techniques s’utilisent en complément (vibrations, AFE…)
  • exemple: patient allongé sur une table incliné avec pieds levés, en latéral

AFE:

  • Augmentation du Flux Expiratoire
  • technique d’expiration forcée
  • elle est déclenchée à haut, moyen ou bas volume expiratoire
  • assimilable à la toux sans blocage de la glotte
  • contre-indication: nourrisson, BPCO, mucoviscidose

Toux provoquée:

  • déclenchée par pression brève sur la trachée
  • c’est un réflexe: ne pas en abuser

Tour dirigée:

  • déclenchée par un blocage actif de la glotte
  • le patient inspire
  • fermeture de la glotte
  • ouverture soudaine de la glotte à un moment précis et choisi

Inspiration forcée (DRR):

  • utilisée chez le nourrisson
  • le kiné bloque la bouche durant le réflexe d’inspiration provoquant une inspiration nasale brutale et réflexe
  • désobstruction effectuée par le reniflement
  • contre-indications: pathologies neuro-musculaires et les reflux gastro-oesophagiens

EDIC:

  • Exercices Dirigés en Inspiration Contrôlée
  • patient placé en décubitus latéral
  • vise le poumon supralatéral
  • lutte contre asynchronisme ventilatoire grâce à une apnée en fin de mouvement

Les vibrations:

  • vibrations manuelles par pression vibrée sur le thorax
  • diminution de la viscosité des sécrétions
  • appareils vibromasseurs
  • bouteille à soufller
  • le flutter: impose pression positive expiratoire
  • percussionnaire: faire vibrer les parois et décoller les sécrétions

Aérosolthérapie:

  • bronchodilatateurs: lever bronchospasme
  • anti-inflammatoires: traiter hyperréactivité bronchique
  • liquide physiologique: humidifier et diluer d’autres solutés
  • mucolytiques: fluidifier les sécrétions
  • nébuliseurs: urgence, patient non-collaborant
  • puffs
  • associer apnée télé-inspiratoire

Aspiration nasale et trachéo-bronchite:

  • si absolument nécessaire
  • ne jamais forcer
  • patient semi-assis
  • tête en extension relative
  • n’aspirer qu’en montant
  • surveiller le scope

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.