Méthode Mézières

580

La méthode Mézières est une méthode de rééducation globale et individuelle créée par une kinésithérapeute, Françoise Mézières dès 1947. C’est une approche de l’homme dans son ensemble consistant à retrouver et corriger les déséquilibres. Selon elle, toute partie du corps est en relation avec le reste du corps car les muscles s’organisent en chaînes musculaires. Des compensations et des blocages sont forcément présent et des déséquilibres s’installent progressivement. C’est ainsi que cette méthode va permettre de retrouver et corriger les causes primaires.

Principes:

  • Le mouvement c’est la vie, toutes les structure anatomiques sont en mouvement les unes par rapport aux autres
  • La structure détermine la fonction
  • L’homéostasie qui est la faculté de l’organisme à s’équilibrer et à s’autoréparer

Lois de Mézières:

  • Les nombreux muscles postérieurs se comportent comme un seul et même muscle
  • Les muscles des chaînes sont trop forts et trop courts
  • Toute action localisée, aussi bien élongation que raccourcissement, provoque instantanément le raccourcissement de l’ensemble du système
  • Toute opposition à ce raccourcissement provoque instantanément des latéro-flexions et des rotations du rachis et des membres
  • La rotation des membres due à l’hypertonie des chaînes s’effectue toujours en dedans
  • Toute élongation, détorsion, douleur, tout effort implique instantanément le blocage respiratoire en inspiration

Buts:

  • Visée thérapeutique (soigner le problème existant)
  • Entretien (conserver et consolider les résultats obtenus antérieurement)
  • Prévention (agir avant l’apparition de problème)

Pathologies concernées:

  • Maux de dos
  • Raideur et tension musculaire
  • Traumatisme sportif
  • Séquelles d’affections neurologiques
  • Douleurs aiguës ou chroniques des articulations
  • Névralgies créant douleurs de dos: cruralgies, sciatiques, névralgies cervico-brachiales
  • Déséquilibre des fonctions neurovégétatives

Contre-indications:

  • Infection ou inflammation aiguë
  • Troubles psychiques
  • Non coopération du patient

Techniques:

 

  • Les postures d’étirement: allonge les chaînes myofasciales rétractées, corrige les déséquilibres simultanément tout en favorisant la liberté respiratoire
  • Les mobilisations: mettre du rythme et du mouvement pour le dynamisme des muscles
  • Le massage: favorise le relâchement des points douloureux et des spasmes musculaires

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.