Lésions musculaires

152

CRAMPE:  Stade 0:

  • contraction musculaire très intense
  • évolution brève
  • traitement:

> massage pommade décontracturante
étirements progressifs
myorelaxants
antalgiques

CONTRACTURE:  Stade 0:

  • contraction involontaire inconsciente
  • douloureuse, permanente
  • contractures de défense
  • contracture hypersollicitation
  • traitement:

> massage pommade décontracturante
étirements progressifs
myorelaxants
antalgiques

ELONGATION:  Stade 1:

  • douleur brutale
  • mise en tension brutale
  • mouvement incoordonné
  • extension musculaire dépassée
  • début compétition, échauffement insuffisant
  • réduction de la force
  • absence de point douloureux précis
  • sensibilité faisceau musculaire
  • gêne fonctionnelle
  • douleur à

> l’étirement
la contraction résistée

  • traitement:

> repos sportif
massage pommade décontracturante
thermothérapie
myorelaxants
antalgiques

  • récupération totale en quelques jours

CLAQUAGE:  Stade 2:

  • atteinte irréversible des fibres musculaires striés squelettiques
  • atteinte du tissu conjonctif
  • petit hématome musculaire possible
  • douleur vive
  • environ 2 semaines de cicatrisation
  • traitement:

> repos sportif
cryothérapie précoce
déambulation autorisée d’emblée
antioedémateux et phlébotoniques 
myorelaxants
exercices isométriques d’emblée
puis dynamiques
puis étirements 
reprise footing (vitesse lente) relativement précoce

DECHIRURE:  Stade 3:

> atteinte irréversible des fibres musculaires striés squelettiques ++
atteinte marquée du tissu conjonctif
formation hématome musculaire
douleur aiguë ++
interruption sportive
impotence fonctionnelle marquée
évolution longue: 4-6 parfois 12 semaines
traitement codifié:

  • urgence (J0): limiter épanchement et réduire oedème interstitiel

> cryothérapie répétée
bandage compressif
surélévation membre
repos obligatoire

  • urgence retardée (J1-J3): favoriser écoulement sanguin et éviter organisation

> cryothérapie
anti-oedémateux, phlébotonique
électrothérapie
repos relatif

  • réparation (J4-J10): évacuer hématome et accélérer phagocytose

> anti-inflammatoire
ponction hématome
contractions isométriques sous-maximales
contractions concentriques sous-maximales
thermothérapie superficielle
EMS des groupes musculaires avoisinants

  • régénération, cicatrisation tissu conjonctif (J10-J21): amélioration vascularisation, éviter orientation anarchique, éviter cicatrisation fibreuse

> massage léger-effleurage
thermothérapie
ionisation
contractions: isométrique et concentrique
sollicitations proprioceptives progressives
travail en chaîne ouverte
reprise lente et progressive: marche-footing

  • récupération (+J21): améliorer élasticité cicatrice, renforcement fibres musculaires saines, amélioration neuro-musculaire

> massage global
massage transverse profond cicatrice
ultrasons et ionisation
intensification exercices dynamiques
étirements progressifs
introduction travail excentrique analytique
coordination musculaire agonistes/antagonistes
amélioration processus aérobie

  • athlétisation (au-delà 4 à 6 semaines): reprise progressive de l’entrainement

> travail aérobie: footing, cyclo
travail excentrique ++
travail anaérobie ++
reprogrammation neuro-musculaire spécifique: saut, shoot, départ 

RUPTURE MUSCULAIRE:  Stade 4:

  • atteinte irréversible des fibres musculaires striés squelettiques
  • atteinte marquée du tissu conjonctif
  • formation hématome musculaire
  • douleur aiguë ++
  • interruption sportive
  • impotence fonctionnelle marquée
  • évolution longue
  • traitement:

> semblable au stade 3 mais:
repos plus prolongé
déambulation sans appui plus tardive
bandage compressif élastique

  • chirurgie si désinsertion musculo-aponévrotique

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.