Le massage

553

 

Généralement le massage se distingue selon 6 manoeuvres de base, lesquelles peuvent être modulées suivant les pathologies ou les zones à traiter.

Effleurage ou pression glissée superficielle :

Cette technique est généralement utilisée pour débuter la séance. Comme son nom l’indique, cette technique s’effectue sans intensité de pression, elle permet de glisser sur la peau. Le geste est perçu comme agréable et sédatif, ce qui procure un bien être psychologique, une insensibilisation des plans cutanés et une prise de contact efficace avec le patient.

Pression gissée profonde :

Elle diffère de la précédente que par l’intensité mise par le thérapeute. Il est conseillé dans ce cas de masser dans le sens du retour de la circulation sanguine vers le coeur (distal vers proximal). Le but étant de travailler sur les tissus sous-jacents à la peau.

Pétrissage :

Cette technique consiste à malaxer les plans cutanés et les muscles par une succession de pressions-dépréssions. La manoeuvre s’exécute en se déplaçant parallèlement à la zone traitée du distal vers le proximal provoquant une torsion du corps charnu sans perdre le contact.

Friction :

Cette manoeuvre consiste à garder les doigts immobiles par rapport à la peau, c’est un glissement d’un plan anatomique sur un autre, sous-jacent. Cette mobilisation entraîne l’ensemble des structures s’interposant entre eux. Les buts recherchés sont la liberté de glissement des différents plans anatomiques, l’action défibrosante ainsi que la détente du tissus traité.

Percussion :

Cette technique s’exécute avec les deux mains, dont le procéder est de heurter la région à traiter. Nous l’utiliserons que sur une partie musculaire car il a été démontré que pour une utilisation respiratoire cela était néfaste. Le but recherché ici est donc la stimulation musculaire.

Vibration :

Ce mouvement consiste à une pression statique intermittente transmise par la main du thérapeute. Il est effectué à intensité faible mais avec une fréquence élevé. Les effets sont la sédation nerveuse ainsi que le relâchement musculaire. Cette technique peut être couplée avec celle de pression glissée.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.