Kiné respiratoire

485

La kinésithérapie respiratoire s’adresse à toutes les personnes, tant les adultes que les enfants à tout âge souffrant d’une maladie respiratoire. Il s’agit de l’ensemble des techniques de rééducation permettant une amélioration de la respiration du patient ainsi que le désencombrement bronchique.

Buts de la kiné respi:

  • Désencombrer les voies aériennes supérieures ainsi que pulmonaires
  • Récupérer et entretenir les cinèses
  • Récupérer et entretenir les volumes
  • Lever les atélectasies
  • Rendre le patient autonome

Pathologies rencontrées:

  • Pathologies respiratoires aiguës (bronchiolites, pneumothorax, pleurésies, tuberculose…)
  • Pathologies respiratoires chroniques (asthme, bronchites chroniques, mucoviscidose, bronchopneumonie, emphysème pulmonaire…)
  • Cancers
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Chirurgies (thoraciques, abdominales)
  • Insuffisance respiratoire
  • Polytraumatisés
  • Grands brûlés

Bilan kiné:

  • Consultation du dossier médical
  • Inspection: monitoring, fréquence, tirage, cyanose
  • Interrogation du patient si possible, ou entourage
  • Auscultation: crépitations, râles humides, sibilances
  • Palpation: grill costal
  • Bilan global: articulaire et musculaire, psychologique, fonctionnel
  • Douleurs

Rééducation:

La durée de la séance dépend essentiellement de l’importance de l’encombrement bronchique et de l’état de fatigue du patient. Cela peut donc varier fortement.

> drainage autogène
ELTGO
ELPr
drainage postural
AFE
toux provoquée, toux dirigée
inspiration forcée
EDIC, inspirations lentes
les vibrations
aérosolthérapie (nébuliseurs, puffs)
aspiration nasale et trachéo-bronchique

  • Pour récupérer volumes et cinèses:

> spirométrie incitative
gymnastique respiratoire
appareils de pression positive (BiPAP, CPAP, Pep mask, TheraPEP, flutter VRP1…)

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.