Kiné ortho-traumatologique

177

La traumatologie concerne des accidents physiques touchant l’appareil locomoteur au niveau niveau osseux, musculaire, tendineux, ligamentaire et nerveux. La kinésithérapie traumatologique est une rééducation basée sur le massage, les agents physiques et le mouvement analytique et global.

Buts de rééducation en phase d’hospitalisation:

  • Prévenir les complications liées à l’alitement et à la douleur
  • Favoriser l’indépendance fonctionnelle du patient
  • Prévenir les attitudes vicieuses, l’enraidissement articulaire et la fonte musculaire

Buts de rééducation en phase post-hospitalisation:

  • Récupération des amplitudes articulaires
  • Récupération de la force maximale
  • Retrouver les capacités fonctionnelles optimales
  • Compenser les déficits irréversibles
  • Prévenir les complications à moyen et à long terme

Pathologies rencontrées:

  • Prothèses (épaule, hanche, genou)
  • Réparation chirurgicale (clous, vis)
  • Suture de tendon
  • Compression nerveuse
  • Ostéosynthèse
  • Malformation
  • Chirurgie articulaire

Bilan kiné:

  • Interrogatoire: renseignements médicaux et sociaux, douleur
  • Inspection: attitude générale, installation, aspect du membre lésé
  • Palpation: température cutanée, oedème, épanchements, contractures, adhérences
  • Bilan articulaire: goniomètre
  • Bilan musculaire: testing
  • Bilan neurologique: recherche déficits sensitifs et/ou moteurs
  • Bilan état général
  • Bilan fonctionnel: marche, préhensions…

Rééducation en phase aiguë:

  • Prévention des complication: installation au lit, nursing, lever précoce et mise au fauteuil (suivant pathologie), cryothérapie
  • Favoriser l’indépendance fonctionnelle: fauteuil roulant, marche, aides techniques (déambulateur, cannes…), les différentes marches, escaliers
  • Entretien ou gain d’amplitude articulaire: mobilisation passive manuelle ou motorisée, mobilisation active globale ou analytique aidée jusqu’à résistée
  • Réveil, entretien ou renforcement musculaire

Rééducation en phase secondaire:

  • Massage
  • Physiothérapie: ultra-sons, électrothérapie
  • Thermocryothérapie: effet antalgique, lutte contre l’oedème
  • Mobilisations passives, actives et spécifiques
  • Renforcement musculaire statique ou dynamique, global ou analytique
  • Rééducation proprioceptive: développement des récepteurs musculaires, vestibulaires et visuels pour compenser l’atteinte des mécanorécepteurs
  • Balnéothérapie: action antalgique, décontracturante…
  • Marche en tout terrain
  • Réentraînement à l’effort physique

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.