Kiné gériatrique

93

Le déroulement d’une séance de kinésithérapie gériatrique s’effectue soit au domicilie du patient, soit en hospitalisation, soit au cabinet du kinésithérapeute.

Buts:

  • Améliorer la qualité fonctionnelle de vie des patients
  • Permettre de retrouver, d’améliorer ou de conserver l’AUTONOMIE des patients âgés

Pathologies rencontrées:

  • Chutes (traumatismes, fractures, régression psychomotrice)
  • AVC
  • Troubles de l’équilibre (vieillissement système vestibulaire, cérébelleux, proprioceptif et visuel)
  • Amputés
  • Parkinson
  • Troubles rachidiens dégénératifs
  • Pathologies respiratoires

Lors d’une séance de « kiné gériatrique », il faut adapter la durée de la séance, avec des pauses et des fractionnement. La présence constante du thérapeute est indispensable pour des raisons de sécurité.

Bilan kiné:

  • Interrogation du patient
  • Recherche de la cause de la pathologie (chute), circonstance et lieu
  • Bilan musculaire, articulaire, sensitif
  • Bilan de l’équilibre: get up and go, tinetti, posturographie

Rééducation:

  • Communication interdisciplinaire important
  • Explications claires du déroulement de la séance et des objectifs
  • Ecoute du patient, connaitre les souhaits du patient
  • Intérêt majeur du travail analytique: renforcer groupes musculaires déficitaire et mobilisations articulations ankylosées
  • Choix des aides techniques, d’aides aux transferts et de marche (gadot, cannes…)
  • Travail fonctionnel
  • Travail de l’équilibre: +++

> Statique: poussées déséquilibrantes, équilibre unipodal, plateau Freeman
Dynamique: parcours obstacles, jeux de ballons, travail en double tâche, plans instables, sols diverses matières
Apprendre les relevés du sol: passage position ventrale, latérale, quadrupédique, chevalier servant, debout.

  • Rééducation et démence:

> Sujet dément=chuteur potentiel
Facteurs limitants: coopération et incompréhension
Rééducation peu analytique
Fonctionnelle et ludique
Séances courtes
Lieu adapté
Favoriser les automatismes
Adaptation permanente du kiné 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.