Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)

407

Définition: 

L’imagerie par résonance magnétique ou IRM utilise comme son nom l’indique un champ magnétique (aimant) et des ondes radio-fréquences. La technique est basée sur le principe de résonance des atomes de certaines molécules sous l’action des ondes employées. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes du corps humain dans différents plans affinant ainsi les diagnostics.

Avantages:

  • aucune irradiation
  • non invasive
  • non douloureux

Inconvénients:

  • bruyant
  • allergies sans gravité possibles en cas d’utilisation d’un produit de contraste
  • pas d’objet métallique, ni valve cardiaque, ni stimulateur cardiaque, ni de corps étranger métallique implanté dans l’organisme

Indications:

  • malformation ou anévrisme
  • céphalées violentes, brutales
  • douleurs de dos, de l’abdomen, du thorax
  • processus tumoraux
  • étude des divers organes: cerveau, moelle épinière, gros vaisseaux sanguins, reins, ovaires, foie…
  • étude des articulations (ménisques) et des tissus mous (ligaments croisés)
  • infections et inflammations
  • hernie discale, lésions traumatiques du rachis

 

Contre-indications:

  • pacemaker
  • valves cardiaques non compatibles
  • certaines prothèses
  • présence de métaux (clips vasculaires cérébraux, clou gamma, broches…)
  • dispositifs biomédicaux (pompe à insuline, neuro-stimulateur)
  • état du patient: insuffisance rénale sévère, impossibilité de rester allongé (insuffisance cardiaque), impossibilité de rester immobile, claustrophobie…

Technique de l’examen:

  • il faut tout d’abord enlever toute pièce métallique (bijoux, montre, lunettes, prothèses)
  • dure généralement 15 à 20 minutes
  • se pratique à jeun si ingestion de produit de contraste
  • patient immobile, allongé sur la table qui s’avance mécaniquement vers l’intérieur de la machine
  • l’appareil est constitué d’un tunnel formé d’un aimant qui provoque un champ magnétique
  • la technique consiste à faire vibrer les noyaux d’hydrogène qui composent les tissus de l’organisme
  • les noyaux comportent des protons, qui en vibrant, émettent des signaux captés par une antenne
  • un ordinateur reconstitue les images obtenus

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.