Greffe de côtes et d’un sternum imprimés en 3D

222

 

Le 31 août dernier, à l’hôpital Universitaire de Salamanque, une grande première médicale est apparu: une greffe d’os en titane issue d’une impression en 3D.

Un patient espagnol de 54 ans atteint de tumeurs présentes au niveau des côtes et du sternum a eu la vie sauve grâce à ce nouveau type d’implant entièrement personnalisable. Les chirurgiens ont sollicités la société Anatomics, experte en innovation médicale, qui à son tour s’est adressée à CSIRO, laboratoire spécialisé en impression 3D à Melbourne. 

Différents matériaux peuvent servir à fabriquer des prothèses pour la chirurgie. Dans le cas de reconstruction d’une cage thoracique, il faut que le matériau utilisé permette la mécanique respiratoire, la protection des organes et qu’il lui donne un résultat acceptable du point de vue esthétique. L’entreprise a donc conçu un implant avec un « sternum » rigide et des tiges de titane semi-flexibles pour faire des prothèses de côtes attachées au sternum, comme l’explique le PDG Andrew Batty: « Nous voulions imprimer l’implant en titane en 3D en raison de sa géométrie et de sa conception complexe« .

Cette technique rend possible la personnalisation ainsi que de nombreux autres avantages pour les patients: « L’impression en 3D du sternum permet de reconstituer de manière plus précise la forme de celui-ci chez le patient, c’est un procédé intéressant qui permet de personnaliser le dispositif, d’autant qu’aucun corps n’est identique« , a expliqué Alex Kingsbury, membre de l’équipe de fabrication.

Cette impression 3D permet également de réaliser des prototypes rapidement et donc faire une différence importante pour les patients dont la situation demande une action rapide.

 

 

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.