Hémorragie

100

Une hémorragie est un écoulement de sang en dehors de la circulation sanguine naturelle. L’hémorragie peut être artérielle, veineuse ou capillaire. Cet écoulement causé par la rupture d’un vaisseau sanguin peut être visible. On parle alors d’hémorragie externe car le sang s’écoule par une blessure qui est en général apparue suite à un traumatisme. L’écoulement de sang peut aussi se produire à l’intérieur de l’organisme : il s’agit dans ce cas d’une hémorragie interne. Le sang s’écoule dans l’organisme.

Il existe plusieurs termes pour les différentes hémorragies:

  • l’épistaxis, hémorragie sortant par le nez,
  • l’hémoptysie, saignements d’origine respiratoire sortant par la bouche,
  • l’hématémèse, crachats de sang d’origine digestive,
  • des rectorragies, sang rouge issu de l’anus d’origine digestive  
  • des mélénas, sang noir digéré extériorisé par l’anus.

Suivant la quantité de sang perdu et la localisation du saignement, une hémorragie entraîne : une perte de globules rouges pouvant entraîner une anémie. Celle-ci va, selon son degré, entraîner une diminution de l’oxygénation des tissus, une baisse de la pression artérielle pouvant aller jusqu’au collapsus avec diminution de la perfusion d’organes vitaux.  

L’organisme contient entre 5 et 6 litres de sang qui circule entre le cœur et les vaisseaux sanguins, artères et veines. Normalement, en cas de saignement, des caillots se forment et le sang coagule. Le saignement est naturellement stoppé. Une hémorragie peut également se produire au cours ou après un accouchement. C’est d’ailleurs une cause importante de décès chez la mère qui vient d’accoucher. Un hématome peut se former ou du sang peut se retrouver dans des cavités de l’organisme comme le ventre, les poumons (hémothorax) ou le cœur (hémopéricarde).  

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.