Bobath

1 096

La méthode Bobath est une technique de facilitation neuromusculaire. Elle utilise la stimulation des récepteurs superficiels (sensitifs, mécaniques et proprioceptifs). Elle stimule des réactions d’adaptation posturale. Ces stimulations périphériques vont être véhiculées au système nerveux central dans le but qu’il réagisse sur le système musculaire. Le cerveau a de grandes possibilités de récupérations, pas toujours pronosticable.

Principes:

  • Faire appel aux contractions musculaires involontaires automatiques 
  • Inhiber la spasticité
  • Restauration des réactions posturales
  • Rééducation segmentaire

Buts:

  • Pouvoir recréer des contractions musculaires volontaires

Pathologies concernées:

  • hémiplégie
  • IMC
  • traumatisme crânien
  • maladie neuro-dégénérative

Technique:

1. Chaine ouverte:

       a.  décubitus dorsal:

  • coussin sous la nuque
  • inhibé le membre supérieur: 90° d’abduction, extension-supination poignet, main ouverte, pourvu en abduction
  • inhibé le membre inférieur: flexion hanche et genou, abduction-rotation interne de hanche, dorsiflexion et éversion

       b.  décubitus ventral:

  • MS: pronation et rotation interne ne sont pas corrigées
  • MI: pesanteur favorise la dorsiflexion
  • extension de nuque pour inhiber tonus des fléchisseurs

       c.   décubitus latéral:

  • MS: plutôt en élévation, adduction pas corrigée
  • MI: ne corrige pas la rotation externe

       d.   station assise-appuis contre le mur:

  • kiné tient le MS

       e.   appui sur le standing bar

       f.    postures globales

       g.   travail de la dissociation des ceintures

       h.   passages:

  • dorsal à ventral
  • ventral à dorsal

2. Chaine fermée:

 

           a. position sphinx

           b. position du phoque

           c. position quadrupédique

           d. passage à genou assis sur les talons

           e. redresser à genou

           f. chevalier servant

           g. fauteuil

           h. debout

3. Travail segmentaire:

Travailler les muscles faibles des membres supérieurs et inférieurs.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.